L'histoire de l'Entreprise
et des hommes


FEX... son origine
Le premier FEX
Naissance du FEX français
TOURRET-NARAT
KAFTA FEX, le divorce
INDO, le nouvel élan
Les années florissantes
Les années difficiles
La fin d'une aventure

Les autres pages

La production
KAFTA FEX INDO

La page pratique
La publicité
Fond documentaire
Contact
Retour à l'accueil

Le premier FEX


La première illustration de ce qu'allait être le FEX est un dépôt de brevet N° 871.395 déposé à Paris le 28 janvier 1939, par Fritz Kaftanski résidant en Tchécoslovaquie pour un boîtier moulé et son obturateur.

Le premier FEX est présenté par la publicité en Allemagne par SIDA-FEX- KAMERAS de Prague. Là encore, Fritz KAFTANSKI possède des parts de cette Société où seront assemblés :
- le SIDA non plus en métal coulé, mais en bakélite.
- le SIDAX de format 4x4.
- le FEX décliné en plusieurs variantes:
* le FEX " Made in Slovakia" de 1938 à 1942,
* le FEX " Made in Czechoslovakia" de 1942 à 1950.
Le boîtier en bakélite, de format 4x6,5 cm, est équipé d'un objectif Fexar Spec-Optik et muni d'un viseur à cadre. Un viseur optique est livré en option. Celui-ci coulisse dans le viseur à cadre afin d'offrir une meilleure visée. Un autre modèle est, quant à lui, muni d'un viseur optique fixe.

Ces boîtiers seront moulés par GUMMON-WERKE à Bratislava sous licence Ford Motor Compagny, USA. Depuis 1920, cette entreprise maîtrise la fabrication de matériaux en bakélite. Kaftanski tente de s'y associer, en vain.
La progression des allemands pousse une fois de plus Fritz KAFTANSKI à quitter le pays, non sans avoir préparer une relève. Ce sera l'entreprise TOVÁRÑA NA KÁBLE (KABLO) de continuer la production de ces modèles et des suivants :

- Le FEX SUPERIOR équipé d'un objectif SUPER et muni, quant à lui, d'un viseur de Galilée et construit également en Slovaquie.
- L'EXCELLA et le SUPER EXCELLA " Made in Slovakia" . Deux modèles ressemblant fortement au design du brevet du 4x6,5 FEX ( Malgré des similitudes étonnantes, la paternité de ces derniers n'est, à ce jour, pas confirmée ).


Le FEX, comme le SIDA, a aussi été produit sous licence N°325655 par Guiseppe POZZOLI de Milan en Italie, en trois variantes aux différences très subtiles appelées FEX, ODERFLA et PRONTAX.

Cette délocalisation de production s'explique par le fait que Fritz KAFTANSKI, de confession israélite, a dû fuir le nazisme et quitter l'Allemagne pour se réfugier dans un premier temps à Prague en Tchécoslovaquie (qui sera rebaptisé quelques années Slovaquie) et enfin en France. Il a survécu à l'holocauste en changeant trois fois de pays. En déposant ses brevets et en créant des entreprises dans d'autres pays, il pouvait toujours disposer d'une source de revenu à l'extérieur de son pays natal.

Débarquant à Paris en 1939, il confia à la Compagnie Générale d'Électricité M.I.O.M. ( Manufacture d'Isolant et d'Objet Moulés ) la fabrication des moules de son FEX 4x6,5, les originaux étant restés en Tchécoslovaquie. Cette société , dont son activité première est de confectionner des matériels isolants pour appareillage électrique, crée en 1937 un département photo. En 1938 apparu le PHOTAX blindé de format 6x9 fabriqué à plus d'un million d'exemplaires. Il semblerait que Fritz KAFTANSKI a eu des rapports avec le développement de cet appareil. En effet, celui-ci offre des similitudes étonnantes vis à vis de deux appareils Tchèque à savoir le PIONYR et le FIT où seul le double format 6x6 et 6x9 diffère. Les preuves manquent, mais il n'est pas impossible que Fritz KAFTANSKI ait cherché à s'associer avec M.I.O.M. pour rentrer en France.

 

 

 







SIDAX original









FEX made in Slovakia









FEX SUPERIOR









PIONYR

© kaftafex.free.fr