Pages pratiques

Chronique anecdotique
Comment dater votre
ULTRA FEX et ses dérivés

Comment dater votre
ELITE et ses dérivés

Comment fonctionne le
RUBI-FEX AUTOMATIC

Quelle est la concurrence
sur le marché français

Quelques copies étrangères
Fritz KAFTANSKI, le créateur
Le rembobinage comment réutiliser votre ancien
appareil photo

La bakélite dans le monde industriel de la photographie

Les autres pages

Histoire de l'entreprise
et des hommes

La production
KAFTA FEX INDO

La publicité
Fond documentaire
Contact
Retour à l'accueil

La concurrence sur le marché français


Sur le territoire Français, peu de marque ont tenté de concurrencer directement la Société FEX-INDO.
La Société la plus important et non la moindre est bien évidemment la MIOM avec son célèbre PHOTAX.





Les PHOTAX

La MIOM, contraction de Manufacture d'Isolants et d'Objets Moulés, créé en 1937 un département photo et propose des appareils simples en une matière moulée noire baptisée Cégéite. En 1938 apparaît un nouveau modèle baptisé PHOTAX ayant comme particularité d'utiliser cette matière, y compris le pas de vis de mise en batterie de la platine porte objectif. Voici la recette qui à permis à la société MIOM de produire plus d'un million de Photax : Robustesse du fait de leur construction, livré avec une optique BOYER de qualité, vérification en fin de fabrication et surtout simple et bon marché.



Le PHOTAX " Blindé ". Le boîtier de format 6x9 cm,
est en bakélite et pourvu d'un couvercle protecteur protégeant
l'objectif. Il permet également d'éviter le déclenchement involontaire.
Année de début de production : 1938.


Le PHOTAX série III VA. Année de début de production : 1945.



Le PHOTAX série IV F.Année de début de production : 1945.





Le GEVAPHOT

Il s'agit d'une imitation assez servile du PHOTAX dont il est largement inspiré avec
un boîtier similaire et le même pas de vis en matière moulé pour la mise en batterie. Le
viseur n'est pas au centre mais dans l'angle supérieur de l'appareil qui amène souvent
à un cadrage inexact. L'objectif ménisque BLUE KINN a beau être traité, les résultats
fournis sont de piètre qualité.







L'AS PHOT




Distribué par GEVAERT lors de son association avec KINAX, le GEVAPHOT fut cédé à As de Trèfle, qui le mis à sa marque.
Le modèle est baptisé tous simplement AS PHOT. Hormis la sérigraphie, cet appareil, distribué par AS de TRÈFLE, est identique au GEVAPHOT.





Les KAFTAX et BANCO


D'un style semblable au PHOTAX, les KAFTAX et BANCO sont des appareils
simples en bakélite au format 6 X 9, construit par Fritz KAFTANSKI à partir de 1949 et
vendu par TIRANTY jusqu'en 1955. La mise en batterie de la platine porte objectif est
assistée par deux ressorts. La faible distribution de ces boîtiers se justifie par le que
fait ceux-ci étaient un peu plus cher que les FEX et PHOTAX.


Le BANCO Perfect.
Année de début de production : 1953.







GAP Georges Paris



Georges Paris lança ce modèle baptisé SUPERGAP.

Contrairement aux FEX qui utilisent la matière moulée, ce boîtier bi-format (6x6 et 6x9) est fabriqué en métal givré noir. Sa façade est en aluminium poli.

De toute évidence, cet appareil mis sur le marché vers 1950 est largement inspiré du modèle ULTRA-FEX. Tube porte objectif rectangulaire coulissant.
Une vitesse et instantané, deux diaphragmes. Une subtilité toutefois, un ergot bloque le déclenchement tant que le tube rentrant n'a pas été tiré.

Haut de page

© kaftafex.free.fr