L'histoire de l'Entreprise
et des hommes


FEX... son origine
Le premier FEX
Naissance du FEX français
TOURRET-NARAT
KAFTA FEX, le divorce
INDO, le nouvel élan
Les années florissantes
Les années difficiles
La fin d'une aventure

Pages pratiques

Chronique anecdotique
Comment dater votre ULTRA FEX et ses dérivés
Comment dater votre ELITE et ses dérivés
Comment fonctionne le RUBI-FEX AUTOMATIC
Quelle est la concurrence sur le marché français
Quelques copies étrangères
Fritz KAFTANSKI, le créateur
Comment réutiliser votre ancien appareil photo
La bakélite dans le monde industriel de la photo

Les autres pages

La production
KAFTA FEX INDO

La publicité
Fond documentaire
Contact
Retour à l'accueil

Les Etablissements KAFTA


1945

Fritz francise son prénom. et se fera appeler Frédérick. Il ouvre avec la participation financière de Lucien BOUCHETAL, au 44, rue Damrémont,
Paris 18ème, une succursale des Etablissements FEX pour y vendre le SUPERFEX. L'idée de cette association est de permettre de vendre leurs
produits respectifs tout en s'imposant sur le territoire Français. Le 5 mai 1945, est fondée à Paris, "Les Etablissements KAFTA" avec pour siège
la même adresse. Frédéric KAFTANSKI en est Le Directeur avec comme associé Lucien BOUCHETAL De La ROCHE Directeur des Ets FEX.



Le 21 mai 1946, le dépot de la marque KAFTA est effectif.


1947

En plus du SUPERFEX, les ETS KAFTA proposeront:
La SCOPARETTE, visionneuse oculaire en bakélite.
Le Posemètre optique TEMPOR
Le Posemètre optique IRIS
Une caméra qui projette: le PROJECTA CAMÉRA, brevet N° 1.004.201 déposé 19 mars 1947.





1948

L'ULTRAFEX, boîtier de format 6x9, apparait dans les vitrines et dans les publicités.



Voici, pour l'heure, le seul document prouvant que les Ets FEX- Lyon et les Ets KAFTA-Paris
ont cohabités au point de s'appeler les Ets KAFTA-FEX.


Le Projecta-caméra est rebaptisé KAFTA-ÉLECTRO-CAMÉRA.



1949

L'obtention du brevet concernant le tube escamotable rectangulaire adapté à l'ULTRAFEX est obtenu le 14 mars 1949 au profit des Ets FEX
Le 19 décembre 1949, Frédérick KAFTANSKI concède les locaux Parisiens et rachète les parts à son partenaire pour devenir majoritaire des Ets KAFTA.
Sa nouvelle adresse est dévoilée dès le 5 décembre 1949 : 74, rue de la Fédération, Paris XVème.
La société y présente une nouvelle version du SIDA de format adapté au film LUMIÈRE N°1: le SIDAX.





Stand des Établissements KAFTA-FEX,
Foire de Paris, 1949.




KAFTANSKI tente de s'associer avec les Établissements CORD. Le fruit de ce projet donne naissance
à ce seul modèle issu du moule de 1944 et qui ne laisse aucune ambiguïté sur son origine.


1950

Au printemps 1950 apparaît le KAFTAX. C'est un boîtier rigide fixe focus en bakélite au plan film incurvé avec un nouveau type d'obturateur
muni d'un filtre jaune intégré aux deux diaphragmes. Cet appareil a fait l'objet du dépôt d'un brevet N° 1.023.313, le 13 juin 1950.







Une association assez discrète avec DEMARIA LAPIERRE donna naissance au TELKA X.
La platine porte objectif/obturateur de ce folding provient du KAFTAX.
Le filtre jaune à été supprimé au profit d'un 3ème diaphragme.


1951

Le KAFTAX II ou KAFTAX Automatic est une évolution du modèle. Une plaque métallique vissée en face avant, permet d'y fixer un tube
porte objectif rond dont l'extension est assisté par ressorts. Ce système fait l'objet du dépôt d'un brevet N° 1.035.048, le 4 avril 1951.





les Ets KAFTA commercialisent toujours l'ELETRO-CAMERA-PROJECTEUR. Par contre, cette innovation ne convainc pas le public.
Aussi, l'idée de Frédéric est de réutiliser du vieux pour faire du neuf. La boîte à lumière de la camera-projecteur
reconditionnée a donné naissance à un projecteur de diapositives 24x36mm baptisé DIAX.



Le 28 aout 1951 est fondé la Société de Distribution d'appareils KAFTA Sarl (SODIKA).
Le but est de vendre des produits photographiques cinématographiques et du matériel de télévision et spécialement ceux manufacturés par les Etabissements KAFTA.
Mr Jean ROUX en est le Directeur et Mme KAFTANSKI en est l'associée majoritaire à 399 sur 600 parts.


1952

Début 1952 le KAFTAX MP est présenté. L'extension du tube porte objectif est manuelle, par contre la mise au point est possible par rotation de la lentille avant.
Une visionneuse appelée DIASCOPE est également au catalogue.
Autour d'un tout nouvel obturateur synchronisé, les KAFTAX sont renommés BANCO. Le KAFTAX Automatic dont l'extension est assisté par
ressorts devient BANCO Perfect KAFTA. Le KAFTAX MP dont l'extension est manuelle devient BANCO Spécial KAFTA. Sur ces deux appareils,
la mise au point est possible par rotation de la lentille avant..
TYRANTY assure la vente de la production des appareils photo des Etablissements KAFTA



La distribution des BANCO sera réalisée par TIRANTY jusqu'à la fin de 1955.





Les Ets KAFTA proposent un boîtier haut de gamme reprenant les caractéristiques du boîtier haut de gamme de Ets FEX.
Le BANCO LUX appelé également BANCO 4,5 est équipé d'un objectif de 4,5 d'ouverture, monté sur un obturateur ATOS
identique à celui du FEX 4,5. Tout comme ce dernier, l'appareil est équipé d'un presse film métallique.


1953

La SCOPARETTE sera vendu jusqu'en 1955. A cette même date le projecteur DIAX est modifié et renommé FEERIE.
Le capital des Etablissements KAFTA sera augmenté en 1953 en raison de manque de réserves.




1955

L'esprit créateur de KAFTANSKI ne s'émousse pas. En effet, le 24 janvier 1955, il dépose le brevet d'un appareil photographique
miniature, le célèbre STYLOPHOT. Cet appareil sera construit par une autre entreprise et avec d'autres associés

La maison TIRANTY cesse de distibuer la production des Ets KAFTA.


1956



Le projecteur Féerie distribué par la SECAM est rebaptisé KAFTA 100.
Ce dernier sera proposé à la vente jusqu'en 1959.



Le STYLOPHOT a été fabiqué par la Société Nouvelle d'Optique Photographique ( S.N.O.P.) en 1955,
puis par la Société d'Etude de Construction Mécanique (S.E.C.A.M.) à partir de 1956
et enfin par MINIPHOT à partir de 1958 sous couvert, à chaque fois, des Etablissements KAFTA.


1957

Demaria Lapierre, Telka X, 2ème version

En 1957, le TELKA X disparaît des catalogues au profit d'un nouveau modèle synchronisé qui sera distribué jusqu'en 1964.
Cette fois ci, la platine porte obturateur/objectif de ce folding provient du BANCO.
Cette platine fut lelle aussi égèrement modifiée :
Comme pour le 1er modèle, le filtre jaune à été supprimé au profit d'un 3ème diaphragme.
L’emplacement de la prise de synchronisation du flash a été déplacé.
Et enfin, l'objectif reste un fixe focus.


1959

Après le départ en retraite du Directeur Mr ROUX, les associés ont décidés de mettre la société SODIKA en veille le 1er janvier 1959.


1965

Les Établissements KAFTA se déclarent en faillite en 1965 pour cause d'actifs insuffisants.


1980

La société SODIKA est officiellement dissoute le 9 juin 1980.


Haut de pageretour

© kaftafex.free.fr